Comment bien préparer sa retraite en épargnant à son rythme

L’Assurance vie

Solution pour la retraite, avec ses versements libres ou programmés, l’assurance vie permet une sortie en capital ou rente viagère. Le capital reste disponible et peut être récupéré par rachat partiel ou avances.

L’assurance vie garantit le versement d’un capital ou d’une rente au bénéficiaire désigné dans le contrat, si la personne assurée est en vie au terme du contrat. Le contrat a généralement une durée supérieure à 8 ans.

  • plusieurs type de contrats : il existe des contrats en euro, au capital garanti, des contrats en unité de compte, des contrats multi-supports, des contrats investis en actions.
  • versement des primes : l’assuré peut verser les primes de façon unique, périodique (chaque mois ou chaque trimestre) ou de manière libre.
  • rémunération de l’épargne : le taux de revalorisation net de l’épargne (une fois déduits les frais de gestion et de souscription) varie selon les performances des contrats proposés sur le marché et selon leurs engagements contractuels.
  • rachats et avances : si l’assuré a besoin d’effectuer des retraits d’argent en cours de contrat, il peut demander à l’assureur une avance sur le contrat, un rachat partiel ou total du contrat
  • au terme de contrat : l’assuré peut obtenir le versement d’une rente ou du capital. Les produits attachés aux contrats sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu ou, sur option, au taux de 7,5 % (prélèvement libératoire, hors prélèvements sociaux), mais l’assuré bénéficie d’un abattement de 4.600 € s’il vit seul et 9.200 € s’il est marié.

Le Plan Epargne Retraite

Avec le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire), vous capitalisez pour une retraitre complémentaire. Les versements sont partiellement déductibles du revenu imposable.

Le plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) est un produit d’épargne à long terme qui permet d’obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire.

  • Fonctionnement du PERP : les versements effectués sur un PERP peuvent être programmés ou libres, sans conditions de montant. Des frais de gestion peuvent être prélevés par le gestionnaire.
  • Mise à disposition exceptionnelle des fonds : l’épargne versée sur un PERP est normalement bloquée jusqu’à l’âge de la retraite. Elle peut cependant, dans certains cas, être récupérée de façon anticipée (invalidité, décès du conjoint ou du partenaire de PACS, expiration des droits aux allocations chômage, surendettement, cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire).
  • Transfert en cas de décès : en cas de décès du bénéficiaire avant ou après la liquidation des droits à la retraite, la rente acquise peut être reversée sous forme de rente viagère au conjoint survivant (ou à tout autre bénéficiaire expressément désigné) ou sous forme de rente éducation pour les enfants mineurs.
  • Fiscalité : les sommes versées sur un PERP sont déductibles, chaque année, du revenu imposable, dans la limite de 10% des revenus d’activité professionnelle, dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année précédente. A la sortie du PERP, les prestations servies sont soumises à l’impôt sur le revenu.

Les Revenus locatifs

Constituer son patrimoine immobilier et percevoir les recettes locatives est un excellent moyen de mettre en place des revenus complémentaires pour sa retraite.

En investissant dans l’immobilier, vous vous constituer un capital important et pouvez percevoir des revenus locatifs représentant un complément de retraite non négligeable. Vous pouvez aussi bien investir dans l’immobilier neuf ou l’immobilier ancien, les logement loués nus ou meublés. Plusieurs cadres d’investissement sont actuellement disponibles :

  • la loi Pinel : investissement dans un logement neuf BBC dans les plus grandes villes de France, avec location pendant 6, 9 ou 12 ans et respect d’un plafond de loyer, voire de ressources pour le locataire. Réduisez vos impôts jusqu’à 63 000€.
  • la loi Censi-Bouvard : investissement dans un logement neuf dans une résidence de tourisme, une résidence pour étudiant, une résidence pour personnes âges ou handicapées, une résidence médicalisée. La location est assurée par l’exploitant, les loyers sont garantis pas bail commercial. Réduisez vos impôt de 11% du prix de revient du logement hors taxe, et récupérez la TVA sur le prix d’acquisition !
  • la loi Malraux : avec la restauration d’un immeuble ancien, vous déduisez de votre revenu global toutes les dépenses de travaux sans plafonnement de leur montant. Le bien doit être loué pendant 6 ans et situé dans une zone rentrant dans le cadre de la loi Malraux.
  • la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) : en louant un logement meublé, vous amortissez sa valeur sur 30 ans vous permettant de ne pas payer d’impôt sur les revenus locatifs pendant de nombreuses années.
Demande de guide Pinel

Actualité des placements

Voir tous les articles