Doit-on encore investir en loi Pinel ?

Investir en Loi Pinel (prolongation du dispositif jusqu’en 2021) reste encore aujourd’hui un très bon moyen pour l’investissement locatif. Ce dispositif comporte plusieurs avantages pour qui souhaite se constituer un patrimoine, voici nos conseils pour réussir votre investissement

Les avantages de la Loi Pinel

  • Des déductions fiscales pouvant aller jusqu’à 21%, avec plusieurs paliers de déduction selon la durée de location : 12%, 18% et 21%
  • La possibilité de louer le bien à un membre de sa famille, par exemple, à ses enfants ou ses parents
  • La possibilité d’investir sans apport

Des Conditions de financement favorables

Les taux d’emprunt restent aujourd’hui attractifs et permettent donc de se lancer dans la construction de son patrimoine. En effet il est préférable de contracter un prêt plutôt que d’investir directement avec son épargne. Vous pourrez alors bénéficier de la déductibilité des intérêts d’emprunt qui diminueront ou annuleront même votre revenu foncier taxable.
Vous pourrez également économiser sur les frais de notaire, frais de dossier et la garantie de prêt : les organismes de financement permettent parfois de financer ces frais annexes mais non moins présents.

Les zones géographiques où investir

Il faut savoir que seules certaines communes et villes sont éligibles à la Loi Pinel. Il faut savoir que ce dispositif se concentre sur les zones géographiques comportant des besoins locatifs importants, le déséquilibre entre l’offre et la demande locative dans ces localités étant marqué, ceci permettra à l’investisseur bénéficiant de la Loi Pinel de louer son bien facilement et le plus rapidement possible.

En effet, des conditions précises sont définies dans le cadre de cette loi en ce qui concerne le délai de location après achèvement de sa construction ainsi que pour la durée minimum de location :

  • Logement loué dans les 12 mois suivant son achèvement
  • Location continue de 6, 9 ou 12 ans selon l’engagement choisi pour bénéficier du dispositif Loi Pinel

Malgré tout, au sein de ces zones géographiques agréées Loi Pinel, il faudra être vigilant à d’autres critères :

  • Le prix au mètre carré de surface habitable (limité à 5500 euros)
  • Le prix du logement (retenue dans la limite 300 000 euros)
  • Un maximum de 2 achats par an

Afin que votre investissement locatif soit intéressant et fructueux dans le cadre de la Loi Pinel, nous vous conseillons de ne pas faire de la zone géographique d’achat un critère impérieux (en respectant bien sûr ceux déjà imposés par le dispositif Loi Pinel). En effet, ne privilégiez pas forcément votre ville ou celles proches de chez vous, vous pourriez passer à côté de belles opportunités. Visez les communes et villes ayant un fort potentiel de croissance économique et démographique.
Pour rappel, voici les zones agréées pour bénéficier de la Loi Pinel en 2018 :

  • Zone A
  • Zone A bis
  • Zone B1

Vous pourrez retrouver le détail des villes et communes pour chaque zone sur le site officiel du gouvernement http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/les-zonages-des-politiques-du-logement

Enfin, choisissez des lots à taille humaine (une cinquantaine de logements maximum) afin que le logement que vous allez acquérir aujourd’hui puisse être facilement revendu demain.

Egalement

Actualité

A propos

Top Placements est un site d'information indépendant vous permettant de faire des choix éclairés en matière d'investissement

Actualité des placements

Voir tous les articles

Laisser un commentaire