Pourquoi souscrire un contrat d’assurance vie…

L’Assurance vie en détail

L’assurance vie est un produit d’épargne, un contrat souscrit de son vivant permettant de répondre à plusieurs problématiques tels que, justement, se constituer une épargne sur le long terme ou un complément de revenu pour sa retraite.

Il est possible de souscrire à une assurance vie en vue d’en faire bénéficier un tiers en évitant la fiscalité liée à la succession. Rappelons-le s’il le faut, mais l’assurance vie est un contrat dont on bénéficiera de son vivant… et non une assurance en cas de décès.

Contrat populaire par excellence, celui vers lequel l’on se tourne naturellement, la première chose à définir avec le contrat d’assurance vie est votre profil de risque et votre capacité d’épargne afin d’effectuer le meilleur placement possible, les questions à se poser seront également les suivantes : A quelle fréquence est-ce que je souhaite épargner ? Quelle somme ? Dans quelle mesure suis-je disposé à prendre des risques ?

Les différents modes de versement et la durée du contrat

Vous disposez d’une liberté en ce qui concerne la durée du contrat d’assurance vie, il en est de même pour les montants et fréquences de versements.

  • Versements Périodiques : Un montant est définie ainsi qu’une fréquence régulière de versement
  • Versement Unique : Une somme est déposée à l’ouverture du contrat
  • Versements Libres : Versements libres tout au long de la vie du contrat sans contrainte de fréquence ou de montant

Comment réduire la prise de risques ?

Il vous faut définir des supports de diversification tels que les fonds flexibles et patrimoniaux, investir sur les marchés financiers et fond en euros avec des unités de compte vous permettra d’obtenir de meilleurs taux de performance. Le contrat d’assurance-vie bénéficie d’une fiscalité avantageuse.

La souscription aux produits à hauts risques ne sont donc pas forcément les meilleurs placements si vous n’avez pas une capacité de prise de risques élevée, la diversification de produits au sein de votre contrat permettra de limiter les risques.

L’assurance vie et la succession

L’assurance vie est le contrat le plus avantageux en ce qui concerne l’imposition de la succession des patrimoines importants, en effet lorsque cette imposition dépasse 20%, l’assurance vie est la meilleure alternative :

  • 152 500 euros par bénéficiaire sans imposition,
  • Taxe comprise entre 20% et 31,25% au delà de 152 500 euros

Lorsque l’on sait que les héritiers peuvent être taxés jusqu’à 60%, l’assurance vie est évidemment le produit le plus avantageux pour limiter ces taxes inhérentes à la succession.

 

Demande de guide Pinel

Actualité des placements

Voir tous les articles